AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un pirate au noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ilhann Orwel

avatar


Messages : 111
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Loin du noir océan de l'immonde cité, vers un autre océan où la splendeur éclate.

MessageSujet: Un pirate au noir.   Mar 30 Avr - 20:47

Le noir, profond. Etouffant.

Un silence de mort, que seule venait ébranler sa respiration rauque et irrégulière.

Il eut beau cligner des yeux pour tâcher de percer l’obscurité qui l’enveloppait, rien n’y fit. Il n’y avait là qu’un néant indescriptible, tant dans son esprit que dans le maigre espace qui l’entourait. Il n’entendait rien, il ne percevait rien au-delà de son souffle, ne prenant pas même conscience qu’il suffoquait doucement, bien tassé dans l’étroite prison au sein de laquelle il était enfermé.

Un bruissement métallique, au dehors.

Ses yeux clignèrent dans un nouvel effort. La conscience semblait lui revenir à mesure que lui parvenait un bourdonnement depuis l’extérieur – des voix qu’il ne pouvait identifier tant elles étaient déformées. Elles résonnèrent longuement dans les parois de son refuge, avant qu’un bruit plus sec ne vienne ébranler sa léthargie. Le souvenir de la grille qui s’abattait sur le sol vint frapper aussi sèchement à son esprit.

Son expression se figea, alors qu’il fut submergé par un flot d’images, et de sensations. Tout sembla lui revenir avec la douceur d’une giclée froide, et il se rappela. Le coffre. Il remua vivement, et chercha à déployer ses bras, ses jambes recroquevillées, mais celles-ci se heurtèrent aux parois dans un tintement sonore de ses chaînes. Pieds et poings liés, il frappa plus fort, ses coups accompagnés d’un long râle de colère, alors qu’il s’agitait, encore, et encore. Ses vains assauts raisonnèrent à l’extérieur dans un vrombissement à peine audible, tandis qu’il se déchainait à l’intérieur.

Il se fit violent, animé sitôt d’une rage aveugle, d’un désir de vengeance acerbe, à s’en meurtrir les coudes et les genoux qu’il envoyait sans retenue dans les « murs » qui l’entouraient. Le visage de cette maudite Norn, pourtant si délicieux, et celui de son acolyte lui rappelèrent combien il pouvait désirer leur faire expier la faute qu’elles avaient commise. Ilhann Orwel ne plierait pas genou à terre, et ce quel qu’en soit le prix.

Le prix. Il avait pourtant été cher à payer lorsqu’il avait troqué sa liberté contre la vie d’un membre de son équipage… Peut-être davantage à ses yeux. Il y songeait, en silence.

Dans sa hargne, il vociféra une ribambelle de délicats jurons qui s’éteignirent bientôt dans un souffle, sa respiration rendue difficile tant il avait brassé le peu d’air dont il pouvait jouir. Les larges plaies qui courraient le long de ses côtes le rappelèrent à l’ordre et, rendu à l’évidence de ses efforts superflus, il se tranquillisa. Ses dents grincèrent cependant, tant la perspective de se retrouver dans cette situation le consumait. Pis encore, se retrouver enfermé dans une boîte… cela devait probablement faire partie de ses démons intérieurs les plus farouches, le pirate n’ayant d’yeux que pour sa liberté... ou presque.

Tâchant d’ignorer le malaise que cette persistante obscurité animait en lui, il vint rouler sur le dos dans un mouvement douloureux, et se recroquevilla pour venir tasser ses pieds contre le sommet du coffre. En place, il ferma les paupières, attentif aux moindres bruits aux alentours… et se mit à attendre patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un pirate au noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les pirate noir recrute
» armée 1500pts elfes noir vs elfes sylvains
» Le Silure, Chevalier Noir
» Détachement Eldar Noir
» Un chef corsaire elfe noir ( tentative )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forbans :: Sur nos rivages [RP public] :: En territoire pirates-