AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Ilhann Orwel [Les Forbans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ilhann Orwel

avatar


Messages : 111
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Loin du noir océan de l'immonde cité, vers un autre océan où la splendeur éclate.

MessageSujet: Ilhann Orwel [Les Forbans]   Dim 28 Avr - 10:01

Ancienne fiche :
Spoiler:
 

~ Ilhann Orwel ~

"Loin du noir océan de l'immonde cité, vers un autre océan où la splendeur éclate..."
Les Fleurs du Mal, Charles Baudelaire
   

Idendité sociale :

Nom et surnom : Ilhann Albérich Romuald Orwel, dit « le beau parleur », autrefois « Capitaine », mais cela fait un moment qu’on ne l’a plus désigné ainsi. Il serait également appelé "Le Renard" par l'une de ses comparses.

Âge : Il est né le 57ème jour de la saison du Phénix, 1043 Ap.E. Il a donc 33 hivernels.

Race : Humain

Genre : Masculin

Profession : Menteur, arnaqueur, profiteur, amuseur de galerie, « collectionneur et vendeur d’objets rares et précieux en tout genre »… et par-dessus tout, excellent marin. Mélangez le tout, saupoudrez d’une touche de « J’veux être libre », et vous obtiendrez un des plus fervents pirate que la Tyrie ait vu naître en son giron. Il a été le capitaine du Pourfendeur et de son Armada Infernale, équipage qu'il a mené pendant presque sept ans. Aujourd'hui, il est le Second de la Main Rouge, avisé conseiller et fier représentant de la Déferlante.  

Concept : Pirate amoureux de la vie dont la devise est de profiter de chaque jour comme s'il était le dernier.

"Aujourd'hui vivants, demain morts,
Que nous importe d'amasser ou de ménager,
Nous ne comptons que sur le jour où nous vivons
Et jamais sur celui que nous avons à vivre...
"
Il privilégiera toujours son bon plaisir aux aléas de la vie, et ignorera sans ménagement les contraintes qui ne lui portent pas directement atteinte.

Origine : La très ancienne famille Orwel possédait un fief dans la vallée de Triskellion, à quelques lieux du Promontoire. C’est là que sont nés Ilhann et sa sœur cadette, Ilanah, dans le cadre rigoureux et codifié de la noblesse.

Famille : Ilhann a donc une sœur de cinq ans sa cadette : Ilanah Orwel, mariée à Djüra Al Nizarim. Elle est sa seule véritable famille. Les « autres », comme il se plaît à les désigner, font partie d’un lointain passé, noyé depuis bien longtemps par l’eau salée, et le rhum.
Pendant un temps, on l'aurait souvent aperçu au bras d’une jeune femme aux environs de l’Arche du Lion, un ancien membre de son équipage dit-on. Certains se sont laissés croire que le pirate avait trouvé son île de paradis, mais les plus sceptiques on eu raison d'en douter.    



Informations complémentaires:

Apparence physique : « Voyez, l’homme à la démarche altière, là bas ! Qu’il a l’air fier, un sourire narquois toujours ancré sur le visage. Il rit, souvent. Il ricane, beaucoup. On dirait un jeune loup – de mer -. S’il y a une chose qu’on n’peut pas louper, si un jour vous l’croisez… c’est son regard. Une étincelle toujours animée au fond d’ses yeux d’émeraude…»

Physiquement, Ilhann a hérité de la prestance et de la beauté propre aux enfants de la famille Orwel. Grand, élancé, l'allure fière, la silhouette sculptée, il sait se servir de ses avantages. Sa peau halée témoigne de la fervente passion qu’il entretient pour le voyage et la navigation.      

Signes particuliers : Un premier tatouage dans le dos, celui de l’Armada, son ancien équipage. Il couvre une bonne moitié de son omoplate droite. Un second tatouage sur le pectoral gauche, une rose des vents au centre de laquelle serpente un «S», probablement une initiale. Un troisième, une veuve noire, à la base de sa nuque, sous sa tignasse.

.......

Chacun a sa propre signification, sa propre histoire.
En outre, son dos conserve un héritage douloureux, de longues plaies cicatrisée qui le barrent d’un côté à l’autre.
Enfin, depuis peu, une profonde cicatrice court le long de son flanc droit, de sa hanche elle s'étend par dessus ses côtes et meurt un peu en dessous de l'aisselle.  

Compagnon : Ceux qui ont connu le capitaine Orwel du temps où il tenait encore la barre du Pourfendeur vous diront qu'il ne se séparait jamais de sa fidèle compagne, Soshana, une panthère qu'Ilhann avait capturée, élevée et dressée lui même. Aujourd'hui, la belle semble avoir disparu. On peut toutefois apercevoir un nouveau figurant dans le sillage du pirate. Un cadeau de sa sœur, paraît-il, dont il semble plutôt fier.

"Chyprix, qu'il s'appelle. Ah ah, l'est pas bien vaillant pour le moment, plus accro aux fonds d'rhum qu'à la volaille ! *ricane*. Mais j'compte bien en faire un p'tit dur à cuir."

Traits de caractères apparents : Ilhann reste avant tout - d'apparence - un gai luron qui passe le plus clair de son temps à rire et à tourner en dérision les plus exaspérantes des situations. Difficile à cerner, le bougre est passé maître dans l’art de se fondre dans la masse quand cela est nécessaire. Tout dépend de ses interlocuteurs, de ses cibles, de ses desseins.
Alors qu’il n’était qu’un adolescent encore bridé par les règles de noblesse péniblement inculquées par sa famille, Ilhann avait une profonde admiration pour sa vieille tante, Merty, comtesse d’il ne sait plus trop où. Une femme perfide, fourbe, acerbe et doucereuse. Habile manipulatrice, changeante et envoûtante. Sa muse. De toutes les leçons qu’on lui enseigna, les siennes furent de loin les plus passionnantes.
Vous le verrez donc un jour guilleret et rieur, accoudé au comptoir d’une taverne, offrant une bonne tournée de rhum à qui le méritera. La veille, vous l’aurez entendu s’emporter sur les quais du port, criblant d’insultes de pauvres débardeurs peu attentionnés dans leur travail. Le lendemain, vous penserez peut-être le rencontrer au chevet d’une noble dame, sage, honnête, et courtois.

Attention toutefois. Orwel est de ce type d'hommes qui feront tout pour obtenir ce qu'ils convoitent. Et pour ça, il emploiera toutes les méthodes nécessaires. Il peut devenir très hargneux s'il rencontre des embûches en chemin, et très peu sympathique.  

Signes particuliers : Quelles que soient les situations – cela ayant pour effet de considérablement agacer ses interlocuteurs -, Ilhann conservera toujours un sourire aux lèvres, qu’il soit narquois, moqueur, prédateur, ou appréciateur… Un brin sadique, quelques fois. Il se rit de tout, cette attitude lui donnant souvent de faux airs d’inconscient profond.

Talents particuliers : Ayant appris très tôt à évoluer dans ses environnements en appréhendant tout comme étant source d’information, le pirate est devenu un excellent rôdeur lorsqu'il abandonne le large. En combat rapproché, c'est un épéiste de qualité, agile et précis dans ses mouvements. Fervent adepte du tir à la mouette - entre autres -, il est de surcroit très bon archer. Il ne semble pas très compétent lorsqu’il s’agit d’utiliser d’autres armes.

Il porte depuis peu à la ceinture une épée finement travaillée, un bien bel ouvrage. Aussi, l'œil avisé repèrera bien vite le barillet, le chien, la détente... et le canon, une subtile alliance d'une arme à feu et d'une lame. Un travail d'orfèvre, astucieux et brillant.


Naturellement, il manie la barre et le gouvernail comme il respire, aucun navire n’ayant de secret pour lui. Un pied sur un bâtiment, il aura toujours cette fâcheuse habitude d'en inspecter les moindres détails, l'oreille attentive et l'œil aux aguets. Ses compétences de marin sont reconnues, et son intérêt pour la navigation prédomine par dessus tous les autres. Curieux, il saisira toutes les opportunités d'accroître ses connaissances.

Il est, de surcroit, très bon comédien. Surtout lorsque l’enjeu en vaut la peine. Il ne lésinera pas à se faire passer pour un autre pour arriver à ses fins, ou simplement... par plaisir.  

Notre cher pirate a bien d’autres talents... Mais il n’apprécierait pas que l’on en parle à qui veut tendre l’oreille. On dit par exemple qu'il serait bon dessinateur à ses heures perdues... Rumeur?

Particularités du personnage : Une chose. Il a une sainte horreur de la magie.  



Ce que l’on dit de lui :

« Ilhann… Mis à part le rhum et les femmes, seul un bon p’tit navire le ferait redescendre sur terre. Un bon pirate, comme il faut ! Très joueur cependant, mais que voulez-vous, c’est de famille ! »
Ilanah Orwel – Sœur d’Ilhann, épouse et membre de l’équipage du Nizarim

"Oiseau de mauvaise augure ? Non... Mais t'es un pirate, Orwel. Une pie sûrement, doublée d'un renard et d'tout un tas d'aut' bestioles... un requin ?"
Main Rouge, capitaine de la Déferlante et maîtresse "régulière" d'Ilhann Orwel

"Tu es dangereux, je crois. C'est un compliment, mhum."
Mahrenliethe, Sylvari croisé à plusieurs reprises par Ilhann. Fouineur, un tantinet trop curieux.

"Aaaaah pirate ! Terrible pirate, l'Orwel, féroce, farouche ! Mais hélas, précoce ! Surtout avec les rousses !" *rire tintant*
Veole, saltimbanque des rues du Promontoire

"Moi j'le trouve juste un peu trop flambeur, gentil, mais flambeur quand même, l'genre de mec qui arrive et qu'tu peux pas rater.
J'l'aime bien, pas trop, juste assez."

Vencèsläus, Sylvari un peu pômé, apprenti privilégié d'Ilhann

Orwel !? Non non, ce mec, c'est L'Orwel ! Le seul et l'unique.
Il est excellent, avec son air de bel homme, c'est l'genre de gars à faire tomber toute les femmes. J'me reconnais dans beaucoup de ses attitudes, sauf qu'il a choisi la voie de la belle vie, et moi, j'ai été assez fou pour finir soldat, héhé !
Ilhann, c'est aussi un ami, un p'tit pote sur qui j'pense pouvoir compter, et encore une fois, il peut compter sur moi, vraiment une rencontre que j'regrette pas, et bien sur, j'ai confiance en lui.

Neil', ami de confiance d'Ilhann, et membre de l'équipage de la Déferlante

Ilhann qu'il s'appelle ? Oui ça ressemble à ce que vous me décrivez. La dernière fois que je l'ai vu : il venait de faire pleurer un enfant ! Mais il a eu au moins le mérite de venir s'excuser, en offrant l'objet de la discorde a cette enfant ! *sourit*
Elizabeth Swann - Jeune femme ayant croisé Ilhann par hasard

"Parce que c'est qu'un méchant et gros menteur qui embête les enfants d'abord et Haben le déteste !"
Haben aura toutefois revisité sa position, quelques jours plus tard.
"Tu sais ? Avant t'étais un méchant monsieur qui embête les gens, mais en faite ! T'es gentil...!"
Haben Sursoleil, membre du groupe des Gouapes

"Ah ce cher Ilhann Orwel... On ne saurait dire si son attention est portée sur de réels desseins, ou sur les femmes... Il joue avec la vie. Puisse-t-il ne pas tomber trop bas... Ou bien n'avoir trop de dettes sur le dos.
Anita Melifeia, de la Maison Barentorn, connaissance d'Ilhann

« Si vous le voyez pleurer, ce n’est pas parce qu’il est triste. C’est que dans le rôle du menteur… c’est le meilleur des artistes.»
Mislyne Layorca – Comtesse du Val d’Esson, et maîtresse d’Ilhann

"Un ami de valeur, un tombeur, et un type qui en a dans le ventre. Tout pour plaire ce drôle d'oiseau !"
Martellus Vulkan, ami de confiance et ex-Second de l'Armada

"Ilhann?.." Le sourire de la Blafarde s'étire avec malice, son regard un rien pétillant. "Un talent rare, doué de ses mains... Ôtez-vous tout de suite toute idée mal placée. Je parle du tatoueur, pas du charmeur. J'adore lui confier ma peau... Si vous voyiez ce qu'il en a fait. Pour le reste de ses... talents et son doigté, je ne suis pas au courant... Et son esprit est des plus intéressant. Au fait, vous avez vu sa nouvelle arme? Elle est belle hein... Un travail d'une fabricante d'armes de talent, sans nul doute..."
Trinit dite la Blafarde, fabricante d'armes de génie, et connaissance d'Ilhann

« Ilhann Orwel ? C’est un jeune homme méprisable, qui n’a aucune morale. Tout comme sa sœur, d’ailleurs. Ils sont une honte pour la famille Orwel. Je les plains de n’avoir eu que ce fils.»
Matilda Donsueno – Baronne de Montmorensy, vieille amie de la famille Orwel

Ce que l’on sait de lui :

Ilhann a donc été le capitaine du Pourfendeur, une splendide frégate dont il a toujours été excessivement fier.  
Aussi, vous l’aurez probablement déjà aperçu en train de tourner autour des plus beaux navires amarrés à l’Arche, si vous êtes de ceux qui fréquentent la ville. Hormis ce détail, peu d’informations « officielles » circulent à son sujet, si ce n’est qu’il semble perpétuellement se ficher de tout, sauf de ce qui est en mesure d’apporter son bon plaisir.
Quelques commerçants douteux du port seraient peut-être en mesure de vous donner de plus amples renseignements quant à ses « activités ».


Son histoire :

Elle s'écrit à mesure que le temps file et qu'il s'accorde à la relater. Quelques bribes, par ICI.

Un court - très court - extrait de son passé, pour les curieux/ses :  

Spoiler:
 

Complément :
Petit aperçu en musique...
Spoiler:
 


Dernière édition par Ilhann Orwel le Mar 19 Nov - 8:32, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilhann Orwel

avatar


Messages : 111
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Loin du noir océan de l'immonde cité, vers un autre océan où la splendeur éclate.

MessageSujet: Re: Ilhann Orwel [Les Forbans]   Lun 29 Avr - 8:15

J'oubliais...

Jours et horaires de connexion: En général, tous les jours approximativement de 20h à minuit, voire 1h00 si le jeu en vaut la chandelle. Sinon, les dimanches aléatoirement en fonction de ma petite vie sociale, et un jour de repos surprise dans la semaine que je pose d'habitude les jeudi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilhann Orwel

avatar


Messages : 111
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Loin du noir océan de l'immonde cité, vers un autre océan où la splendeur éclate.

MessageSujet: Re: Ilhann Orwel [Les Forbans]   Dim 22 Sep - 9:45

[Petite mise à jour nécessaire... depuis le mois d'Avril.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilhann Orwel

avatar


Messages : 111
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Loin du noir océan de l'immonde cité, vers un autre océan où la splendeur éclate.

MessageSujet: Re: Ilhann Orwel [Les Forbans]   Jeu 3 Oct - 8:56



Vif éclat et tonnerre assourdissant perturbèrent la quiétude tranquille du Lagon de Vindar, au Sud de l'Arche du Lion. Là reposait dit-on la Déferlante, fier bâtiment de la Main Rouge, près à reprendre le large. La houle ce soir là fut secouée sans qu'aucun vent ne vienne y souffler, et l'écume de lait devint noire comme de l'encre, coulant jusqu'aux abords de la cité pirate. Une dense fumée noire vint obtsruer le ciel du crépuscule, et répendit à des lieux une odeur âpre de souffre et de poudre.

Les rumeurs remontent à qui y tend l'oreille qu'Orwel serait mort dans l'explosion du navire. D'autres racontent qu'il aurait été rapatrié vers le lieu que certain nomment dans le murmure Tortuga.

Profond silence qui reigne dans la cabine où git le corps du pirate. Ses traits d'habitudes animés d'arrogance et d'insousciance demeurent figés dans une expression calme et frigide. Paisible pirate. Nul sourire, nul plaisir. Qui sait quel tourment gronde sous ses paupières closes qui parfois tressaillent.

Morne nouvelle. Il semble que malgré les sacrifices cédés pour tirer son âme pervertie des griffes de Grenth, il ne daigne pas tendre un regard au nouveau matin qui s'est glissé par le hublot. Si quelques bras se sont affairés à le tirer du sommeil dans lequel il s'est enlisé, ils n'ont eu que le maigre contentement de ne pas le trouver raide et glacial. La tâche noirâtre qui couvre son flanc droit rappelle à qui la regarde que tout homme est vulnérable, même le plus fervent des pirates, et que, parfois, la plus habile des magies ne suffit pas à déjouer les cartes du sort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilhann Orwel

avatar


Messages : 111
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Loin du noir océan de l'immonde cité, vers un autre océan où la splendeur éclate.

MessageSujet: Re: Ilhann Orwel [Les Forbans]   Jeu 10 Oct - 17:20

Citation :
La tâche noirâtre qui couvre son flanc droit rappelle à qui la regarde que tout homme est vulnérable, même le plus fervent des pirates, et que, parfois, la plus habile des magies ne suffit pas à déjouer les cartes du sort...


Peut-être la haine, peut-être le feu de la vengeance... Peut-être simplement la ferveur de la vie. Si le sort du pirate n'était plus qu'un objet que l'on aurait glissé entre ses mains en attendant qu'il l'empoigne, alors celui-ci aurait bel et bien trouvé nouveau maître.

Orwel serait réapparu depuis peu sur les pontons de l'Arche, sa démarche altière caractéristique ne laissant pas le moindre doute aux habitués. Quelques faux accords se seraient toutefois glissés dans cette partition, mouvements rigides et pas boiteux, vestiges d'un jeu dangereux dont il semblerait s'être tiré de justesse.

Il ricanerait toujours le bougre, bien trop heureux de ce nouveau pied de nez tendu à la Faucheuse de Grenth. Belle et séduisante, il n'aura posé sur elle qu'un regard bref et désintéressé. Chanceux pirate... et bien entouré.

Il serait retourné là où naguère se dressait fièrement la Déferlante, silencieux fantôme, et serait resté des heures à en veiller les débris. Hommage d'un ancien capitaine au bâtiment qui jamais plus ne prendrait le large. Qui sait quelles pensées traversèrent son esprit lorsqu'il se détourna de ce cimetière et scella là le souvenir de l'affront qu'un homme venait de lui faire.

On le présente désormais à qui se montre curieux - et notamment au sein des tavernes de l'Arche - comme le Second, le bosco. Si la Main Rouge est devenue son nouveau capitaine, il semble que ces deux là partagent plus que de simples directives. Ils flâneraient régulièrement autour de la Vierge Noire... pour l'heure. Patience.


[Fiche mise à jour.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nei

avatar


Messages : 19
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 25
Localisation : Belgique !

MessageSujet: Re: Ilhann Orwel [Les Forbans]   Lun 14 Oct - 14:56

Neil aura dit, au détour d'une conversation au Qwaggan :

Citation :
Orwel ! ? Non non, ce mec, c'est L'Orwel ! Le seul et l'unique.
Il est excellent, avec son air de bel homme, c'est l'genre de gars à faire tomber toute les femmes. J'me reconnais dans beaucoup de ses attitudes, sauf qu'il a choisi la voie de la belle vie, et moi, j'ai été assez fou pour finir soldat, héhé !
Ilhann, c'est aussi un ami, un p'tit pote sur qui j'pense pouvoir compter, et encore une fois, il peut compter sur moi, vraiment une rencontre que j'regrette pas, et bien sur, j'ai confiance en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilhann Orwel

avatar


Messages : 111
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Loin du noir océan de l'immonde cité, vers un autre océan où la splendeur éclate.

MessageSujet: Re: Ilhann Orwel [Les Forbans]   Mar 5 Nov - 19:25

La démarche altière du pirate s'ornerait depuis peu d'un nouveau cliquetis métallique, léger, qui sonnerait à chacun de ses pas. Là où balançait fièrement son fidèle sabre d'abordage tinte désormais une lame acérée, d'apparence fine et travaillée. Aussi, les curieux et les amateurs se rendront vite compte que ce bel ouvrage a quelque chose de particulier...  

Le fer blanc couplé à la poudre noire.

L'œil avisé repèrera bien vite le barillet, le chien, la détente... et le canon, une subtile alliance d'une arme à feu et d'une lame. Un travail d'orfèvre, astucieux et brillant.

Ilhann l'aurait ramenée des Cimefroides. Curieux, à la vue de la finesse de cette pièce, de l'imaginer forgée par une main Norn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilhann Orwel

avatar


Messages : 111
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Loin du noir océan de l'immonde cité, vers un autre océan où la splendeur éclate.

MessageSujet: Re: Ilhann Orwel [Les Forbans]   Jeu 21 Nov - 16:21


Voilà cinq jours que le pirate n’a pas pointé le bout de son nez au Quaggan. Banale absence pour un marin diriez-vous ? Pourtant, il semble que le reste de son équipage fasse toujours son office sur les quais de l’Arche, et notamment Main Rouge que l’on trouvait continuellement dans son sillage. La rouquine déambulerait dernièrement sans le noiraud, en fréquente compagnie d’un crêteux à la tignasse rouge. Le Second se serait-il volatilisé ?

Certains disent l’avoir aperçu avant qu’il ne disparaisse aux alentours du chantier naval de la compagnie du Lion, un endroit depuis lequel on l’aurait vu faire de nombreux allers-retours. Un lien probable avec la récente acquisition de l’Engeance par l’équipage de la Main Rouge, un splendide brick flambant neuf qui aurait quitté l’Arche dans la nuit du 55ème jour du Colosse.

Mais depuis… le néant.

Il y a bien le petit Khili, un mioche habitué à trainer sur les pontons, qui raconte que le capitaine MacCarthy aurait embarqué un nouveau matelot sur le Mistral d’Argent. Un noiraud à l’air vaguement farouche, plutôt belle gueule, fière allure, qui semblait en avoir dans les genoux. Se pourrait-il qu’Orwel se soit reconverti ?

A l’heure actuelle, seul l’équipage du pirate lui-même semble en mesure de lever le mystère sur sa récente disparition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ilhann Orwel [Les Forbans]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ilhann Orwel [Les Forbans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yo-ho, nous sommes les pirates des forbans ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forbans :: Sur nos rivages [RP public] :: Le bureau d'enregistrement :: Membres de l'Engeance-